Archives de Catégorie: Le Web

Dangers de la dépendance à Internet

internet-addiction2

Bien qu’il soit parfois difficile d’admettre qu’il existe une dépendance au web, c’est un concept habituellement comparable à deux vices:  la drogue et l’alcoolisme, c’est un trouble de consommation incontournable qui peut entraîner la dépendance.

L’utilisation d’Internet partout dans le monde est devenu tellement addictif que les gens peuvent difficilement s’en passer.
L’utilisation devient un problème semblable aux toxicomanes.
Un peu « too much » vous me direz mais de nombreuses études le montre.

Être accro à internet provoque un faible rendement à l’école dans le cas des étudiants.

Comme les toxicomanes, les addicts du Web éprouvent des symptômes de sevrage sans connexion, une seule idée les obsede : être en ligne, retrouver sa communauté et ses habitudes, afin de se sentir mieux tout comme les alcooliques et drogués qui, en cas de privation, souffrent toujours de syndrome de sevrage.

Maintenant, les gens communiquent, travaillent, vendent et payent leur factures en ligne, ce qui rend l’outil très important pour beaucoup.
Mais, les experts pensent que le temps passé sur Internet n’est pas vraiment pertinent comme une personne peut passer beaucoup de temps en ligne, mais ne connaîtra pas une dépendance, tandis qu’un autre peut passer relativement peu de temps, mais rencontrer des problèmes en raison de l’utilisation. Si une personne a du mal à contrôler la quantité de temps passé en ligne, ils peuvent très bien être accro. La façon dont Internet affecte négativement la qualité de vie est le critère le plus important pour le diagnostic d’une dépendance à Internet comme tout dépend de ce qu’une personne fait tout sur Internet.

La plupart des « toxicomanes internautes » qui passent beaucoup de temps en ligne vont perdre la notion du temps en surfant et oublient de répondre aux besoins de base tels que le sommeil ou de nourriture.

Internet-Addiction
Un expert en informatique, M. Ibrahim Abdulmalik explique les conséquences de la dépendance d’Internet:
«L’internet s’est tissé dans le tissu de notre vie que la plupart des gens utilisent tous les jours, parfois pendant des heures par jour et plus éventuellement devenir accro. la dépendance à Internet est de différents types à savoir: la dépendance à Internet liés sexuellement, par courriel ou messagerie et la dépendance aux jeux.Avant de pouvoir dire que quelqu’un est accro à Internet, il dépend de son objectif et de sa présence en ligne « .

Un site pas vous permet de tester votre addiction au web introduisant la nation de cyberdépendance.
Voici une méthode simple pour vous tester :

Répondez par oui ou par non à chaque question :

  1. Passez-vous plus de temps connecté sur Internet, que vous l’auriez initialement pensé?
  2. Est-ce que cela vous dérange de limiter le temps passé sur Internet?
  3. Des amis ou des membres de votre famille se sont-ils plaints du temps que vous passez sur Internet?
  4. Est-ce que vous trouvez difficile de rester déconnecté pendant quelques jours?
  5. Est-ce que la qualité de votre travail ou de vos relations personnelles sont affectés par la quantité de temps que vous passez sur Internet?
  6. Est-ce qu’il y a des zones d’Internet ou des sites particuliers que vous trouvez difficile d’éviter?
  7. Avez-vous du mal à contrôler l’impulsion d’acheter des produits ou services sur Internet?
  8. Avez-vous essayé, sans succès, de passer moins de temps sur Internet?
  9. Perdez-vous beaucoup de satisfaction personnelle à cause de votre usage d’Internet?

De 1 à 3 réponses positives : il y a une petite tendance à devenir accro à Internet.
Entre 4 et 6 réponses positives : il y a une chance de développer une conduite cyberdépendante.
Entre 7 et 9 réponses positives : il y a une forte tendance à devenir dépendant d’Internet.

Source : Test d’Orman

Alors … Toxico ?


Internet sans crainte : Apprendre aux ados et aux enfants comment utiliser internet de façon sécurisée

7d88bc2434tpiege

Le traqua de tous les parents qui ont des enfants « surfeur » du net est qu’ils tombent entre les mains d’une personne mal intentionnée.

Plusieurs dispositifs de contrôle existent mais sont-ils assez puissants pour que votre enfant ne tombe pas entre les mains d’un pédophile ou autre personne dérangée ?

Il y a plusieurs écoles :
La Surveillance physique : La plus courante est la présence auprès de l’enfant/ado mais cette manière  vous prends du temps et angoisse votre enfants qui ne navigue pas avec plaisir car il est épié sur ses moindre faits et gestes
La solution logicielle : Cette technique va consister à interdire toute une série de site ce qui n’est pas du tout infaillible car des sites de chat sont créés en permanence et le logicielle (peu importe lequel) n’est pas une solution de blocage en temps réel. De plus ceci nécessite quelques connaissance en informatique que tout le monde n’a pas.

La solution que je vais vous présenter consiste à presenter de manière pédagogique et interactive les dangers, sous quelle forme peut on la trouver, quels sont les risques des mauvaises rencontres par internet …
Un site soutenu pas saferinternet ( association mondial pour la sécurité sur internet) et l’union européenne : Internet sans crainte.fr

 

Ce site est très bien goupillé, et de surcroît gratuit !
Nous avons quatre espaces disponible avec des thématiques différente :

– Un espace pour les parents avec quelques conseil personnels pour commencer à naviguer sans crainte avec le soutient de Panel Parents
A travers le site PanelParents.fr, l’UNAF et Internet Sans Crainte offrent aux familles un espace de partage leur permettant de recommander et d’évaluer les sites et contenus numériques qu’ils ont repérés, afin que tous les enfants puissent bénéficier d’expériences en ligne de qualité. Des avis issus de panels de parents bénévoles mis en place dans le cadre du projet et des conseils d’usage viennent compléter le dispositif.

panel-parents

– Un Espace pour les animateur, enseignant, professeur  qui permet de mettre en place des ateliers d’éducation critique en groupe.
Dans cet espace vous allez recevoir tous les conseils pour utiliser les outils d’internet sans crainte et ainsi pouvoir animer des atelier de manière très conviviale !

webatel

– Un espace pour les ados (12-17 ans) : Le jeu  2025 exmachina NetDetectives. Dans une thématique de Netdetective 2025. Fred,  Anais, Hugo et Morgane voient leur vie chamboulée par des informations publiées sur Internet alors qu’ils étaient lycéens. Ils demandent votre secours…
Ce partie nous montre comment des photos ou des posts de jeunesse peuvent nous suivre un bout de temps jusqu’à chambouler des entretiens d’embauche.
Le jeu comporte quatre modules pour chacun des protagonistes du jeu :

    • Fred et le chat démoniaque
    • Anaïs, prise sur le vif
    • Hugo et Tom à Zoumbi’city
    • Morgane, écran totalexmach

 

– Enfin un espace pour les plus jeunes (7 – 12 ans) : Ce module est très bien fait pour les enfants, il est attractif et très éducatif. Vous incarnez les personnages « Vinz » et « Lou » par des vidéos interactives sous forme de dessins animés ( le style de dessin animé est comparable à Titeuf)

vinz

Sous plusieurs thèmes, l’enfant se rendra compte par lui même et en jouant de ce qu’il faut faire ou ne pas faire sur internet; sur quels conseils se baser pour naviguer en sécurité.
L’enfant est mis au pied du mur, la réalité sur les personnes dangereuses leur est expliquée à leur manière sans choquer mais suffisamment durement pour mettre en garde le bambin.
Pour Exemple, le plus concret est la mauvaise rencontre sur internet avec une personne portant une fausse identité qui peut aller jusqu’au RDV et malheureusement conduit à des enlèvements :

 

Pour conclure, je vous recommande ce site que vous soyez, professeur, animateur ou parents. La meilleure école est, je pense, la prise de conscience des risques par ces méthodes pédagogiques et amusantes plutôt que comme on dit vulgairement « le flicage ».