Archives de Catégorie: E-réputation

Les 4 forces de l’identité numérique (illustration)

 

 

Pour l’ouverture de cette nouvelle catégorie sur l’E-réputation, voici un article que j’ai trouvé très intéressant !

Si le livre « E-Réputation, Stratégies d’influence sur Internet » est plus pratique, que théorique, nous avons développé quelques concepts, tel que les 4 forces de l’identité numérique ci-dessous (extrait du chapitre 5 « Agir en internaute, prévoir en stratège »).


Construire son identité numérique

L’identité numérique s’impose désormais à tous : « pris dans la toile », nous sommes désormais conduits à nous interroger sur une seule question. Souhaitons-nous, ou pas, tenter de maîtriser cette identité digitale ? L’exercice d’une influence est impossible sans contrôle de l’identité numérique. Nous devons la réécrire, quand elle existe et qu’elle nous échappe, ou la développer quand elle est restée à l’état d’embryon.

Construire une identité numérique en vue d’établir une influence sur Internet, c’est la définition même d’une stratégie d’E-Réputation réussie. Encore faut-il, pour ce faire, apprendre à contrôler notre identité numérique et à définir les objectifs de l’influence que nous entendons exercer avec elle.

Quatre critères permettent d’identifier une identité numérique contrôlée : la cohérence, la preuve, la connexion et l’historique :

  • La cohérence : l’ensemble des résultats renvoie à une identité cohérente, sans dissonance ni contradiction. L’addition des commentaires d’internautes, du discours officiel, des éléments de contenu que l’on retrouvera sur Google ou Facebook, doivent être au diapason, au service d’un seul message et d’une seule image.
  • La preuve : une identité numérique ne se paie pas de mots – elle se prouve. Photographies, articles de presse, témoignages, contributions Wikipédia : si le réel n’est plus le premier lieu de l’identité, il reste source de preuve. On cherchera donc, le plus possible, à connecter les éléments identitaires à des preuves, relayées sur le net, qui confortent le discours.
  • La connexion : une identité numérique contrôlée est nécessairement intégrée. Elle a trouvé sa place dans un univers de référence : qu’il s’agisse d’une industrie, d’un contexte politique, d’un groupe de passionnés… Elle est citée dans les « blogrolls » (liste de liens vers des blogs proches par leurs thèmes) et ses contenus sont repris par des prescripteurs inscrits dans le même univers. Une identité numérique peut d’ailleurs s’étendre sur plusieurs « sphères » relationnelles, toutes reliées et cohérentes entre elles.
  • L’historique : le temps est le premier allié de la crédibilité numérique. L’iden­tité numérique se construit jour après jour, au fil des interventions générées sur le web, des connexions établies, des documents publiés. Lors d’une recherche, l’internaute découvrira non seulement le présent mais aussi le passé d’une identité. Le web n’oublie jamais rien : il nous offre ainsi l’opportunité d’écrire une histoire – et de façonner avec elle notre identité.

Pourquoi une identité numérique ?

Une identité numérique claire, confirmée par l’historique, la preuve, la connexion et la cohérence, est le meilleur outil pour construire la confiance. Dans un univers virtuel où l’information déborde, sans hiérarchie, il est essentiel de se construire de nouveaux repères : comment faire confiance à un site marchand sans identité numérique établie ? Comment croire aux chances d’un homme politique inconnu, sans communauté et sans référence ? Comment recruter une personne qui prétend avoir une longue carrière dans une industrie et dont on ne trouve aucune trace sur Internet ? Qu’on le regrette ou qu’on s’en réjouisse, nous disposons tous d’une identité numérique : elle joue désormais un rôle essentiel de construction de la confiance. Il convient de travailler à la préciser en fonction de ses objectifs. L’identité numérique doit être mise au service de l’influence que l’on souhaite exercer sur les autres : employeurs, clients, proches…

Pour les communicants, l’identité numérique est une base indispensable pour construire la confiance. Elle est le véhicule de toute forme de communication, on et offline. La façonner et garantir sa crédibilité font donc partie des actes indispensables, fondateurs, de toute stratégie de communication, notamment d’influence.

source e-reputation.org

Publicités